Publié le

Chomelix-le-Bas (suite)

Auteur : Jean-Baptiste PAYRARD

Résumé de l’article :
La situation particulière de Chomelix-le-Haut et de Chomelix-le-Bas dans un XIVe siècle fécond en procès de seigneur à seigneur ne pouvait qu’engendrer des conflits. C’est ainsi qu’un peu avant 1360 un problème de limite juridictionnelle entraîne le seigneur d’Allègre et le seigneur de Chalencon dans une guerre privée qui ravage la région. Capturé, le seigneur d’Allègre ne recouvre la liberté qu’après la signature d’un traité amiable et l’on voit un peu plus tard les Chalencon faire de Chomelix-le-Bas la « demeure et douaire destinés aux veuves de leur maison ». Passée aux Polignac, la seigneurie est vendue à Charles de La Chassaigne, seigneur de Sereys, qui pour recouvrer ses droits se trouve en procès avec l’évêque du Puy Armand de Béthune, avec le vicomte de Polignac et nombre d’habitants. – Aperçu de Chomelix-le-Bas ; Jean Baratier, faux-monnayeur (1447). – L’Hôpital de Chomelix au début du XIVe siècle, son incendie en 1753 : Jean-Marie de La Chassaigne de Sereys donne les pierres de son château de Chomelix-le-Bas pour la reconstruction.