Cahiers de la Haute-Loire Année 1981

Description

Plantes, pierres et bêtes pour soigner dans le Haut-Velay d’André CREMILLIEUX

Des pratiques ancestrales de médecine populaire sont décrites après enquête. L’accent est mis sur le mythe des pierres à venin, avec liste et usages. Il s’agit de pierres préhistoriques : haches néolithiques, anneaux en pâte de verre de l’époque du Hallstat et galets de variolite. La présence du serpent en conserve et dans les croyances permet à l’auteur quelques considérations sur l’ethnologie des « superstitions ».

Mots-clés : médecine populaire ; pierres à venin ; pratiques guérisseuses.

Les dépôts monétaires antiques du département de la Haute-Loire de Bernard REMY

Douze sont connus, sur le seul territoire des Vellaves et aux environs de routes, dont la voie Bolène : Allègre, Craponne-sur-Arzon, Fay-sur-Lignon, Lapte, Lissac, Saint-Arcons-de-Barges, Saint-Germain-Laprade, Saint-Julien-d’Ance, Saint-Julien-du-Pinet, Saint-Privat-d’Allier, Sanssac-l’Eglise, Siaugues-Saint-Romain, Saint-André-de-Chalencon (?).

Le Velay dans le domaine royal : une histoire de dupes (1213) de Jean PERREL

Réinterprétation du moment où le roi de France s’impose en Velay, au temps de la croisade des Albigeois, grâce au conflit de prééminence entre les évêques du Puy et les vicomtes de Polignac. Le parti anti-français est vaincu malgré l’assassinat de l’évêque Robert de Mehun. Les féodaux, Mercoeur, Chapteuil, Montlaur, résistent ou se rallient. Mise en lumière d’une figure oubliée : l’évêque Brocard de Rochebaron.

Les chaumières du Velay de 1650 à nos jours de Jean CHERVALIER

Leur aire se rétrécit sur le plateau du Mézenc, dans les cantons du Monastier, Fay, Tence. L’observation comme les textes révèlent les techniques de construction et les inventaires un mobilier inconnu. Le Journal de Clavel, les archives révolutionnaires, la presse témoignent des incendies qui détruisent des villages entiers. (Photos de bâtiments disparus).

Économie et vie paysanne en Velay aux XVIIe et XVIIIe siècles : le domaine de l’Hôtel-Dieu au Poux de Gérard SABATIER

Barthélemy Eyraud, secrétaire de la reine Anne d’Autriche, lègue à l’Hôtel-Dieu, en 1690, ce domaine d’une centaine d’hectares qui relève au XVIIIe siècle de huit seigneuries, ecclésiastiques ou laïques, parmi lesquelles l’Ordre de Malte (chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem), le marquis de Crussol, baron de Sereys [Cereix], le Marquis de La Fayette, baron de Vissac. Les archives, riches de livre de raison, inventaires, estimes, évoquent la maison, le domaine, les personnes, religieuses et domestiques ou enfants abandonnés. Types de culture, d’élevage sont complétés par l’étude des rendements et illustrés par des histogrammes.

Les origines et les premières années du scoutisme catholique en Haute-Loire de Louis PORTE

Les jésuites du séminaire des missions de Vals, anciens scouts, dont le père Pattyn, créent la première troupe à partir du patronage Saint-Michel. Les premiers camps, masculins, féminins, étonnent la population rurale. Le mouvement participe à la création d’équipes JOC – JEC. La période de la guerre voit l’appel à leur bénévolat par le préfet lors de l’exode, le renforcement de l’encadrement grâce aux réfugiés, le pèlerinage du 15 août 1942, la participation à la Résistance.

Témoignage sur les débuts du collège cévenol de Roger DARCISSAC

Il est créé au Chambon-sur-Lignon à l’instigation du pasteur André Trocmé et avec l’aide de son adjoint Edouard Theis. Cet établissement d’enseignement se caractérise par son opposition au Régime de Vichy et son aide aux réfugiés, y compris les juifs. Les dirigeants et les professeurs sont évoqués jusqu’en 1964.

Les élections de 1981 en Haute-Loire d’Auguste RIVET

L’ancienne majorité nationale, malgré un certain recul, reste la majorité départementale. Cependant les votes du département épousent pour partie les mouvements nationaux : d’avancée pour les uns et de recul pour les autres. Jacques Barrot et Jean Proriol sont élus aux législatives dont le thème principal de campagne est la liberté de l’enseignement. Si les conseillers généraux affirment leur position, la préfecture reste neutre et l’évêché silencieux.

Les 4 derniers ouvrages des Cahiers de la Haute-Loire :

Informations complémentaires

Dimensions 240 x 165 mm