Posted on

La baronnie de Saint-Germain-Laprade

Auteur : Charles ROCHER

Résumé de l’article :
La baronnie de Saint-Germain-Laprade occupe dans l’histoire du Velay une place secondaire. Simple annexe pendant plus d’un siècle de la baronnie diocésaine de Bouzols, elle figure à ce titre parmi les possessions féodales de la vicomté de Turenne. Une forteresse est attestée en 1285 par un hommage à l’évêque du Puy. Parmi ses possesseurs on remarque des membres des familles de Saint-Germain, de Montagu, Garsabailh, de Poinsac. Mais d’autres y ont des droits : les Saint-Vidal, les Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem. Au commencement du XVIe s. la seigneurie est cédée en son entier par François de La Tour, vicomte de Turenne, à noble Jean de Poinsac. Un descendant de ce dernier la vend le 16 juillet 1579 à un bailli de Solignac, Mathieu Mourgues. Texte intégral de cette vente.