Publié par

Pouillé du diocèse du Puy (suite 3)

Auteur : Charles ROCHER

Résumé de l’article :
Bénéfices réguliers de l’archiprêtré de Monistrol : Saint-Julien-Chapteuil ; Saint-Pierre-Eynac ; Saint-Etienne-Lardeyrol ; Saint-Hostien ; Lavoûte-sur-Loire ; La Magdeleine ; Beaulieu ; Saint-Quentin ; Chaspinhac ; Saint-Julien-du-Pinet ; Doue ; Versilhac ; Saint-Maurice-de-Lignon ; Les salles ; Saint-Pal-de-Mons ; Saint-Julien-la-Tourette ; Bellecombe ; La Séauve ; Le Pertuis ; Chamalières, Champclause, La Chaumette.

Publié par

Une ordonnance de police municipale en 1739

Auteur : Jean-Baptiste PAYRARD

Résumé de l’article :
Mesures de salubrité publique prises par le bureau de police de la ville du Puy : de l’usage des fontaines à l’arrosage des jardins, du balayage des rues à l’interdiction des pots de fleurs aux fenêtres, jusqu’à l’expulsion des cochons… et des mendiants «étrangers». Placard imprimé au Puy, chez André Bergeron, seul imprimeur du roi et libraire. 20 juillet 1739. Mots-clés : Hygiène ; amendes ; aigle éployée ; fleurs de lys.

Publié par

Notes sur la famille de Serpens, de Loudes

Auteur : Joseph DENAIS

Résumé de l’article :
La famille de Serpens, des Serpens ou d’Ysserpens tire son origine du village d’Ysserpens en Bourbonnais. Elle devint propriétaire de Condras, en Bourgogne, et, par acquisition, de la baronnie de Loudes que Suzanne de Serpens apporte par mariage, en 1638, dans la maison de Polignac.
– Testament de Philibert de Serpens (4 décembre 1606)
– Frais de sépulture du fils aîné du baron de Loudes : cérémonial et coût de l’enterrement d’un membre de la noblesse, au Puy, 6 septembre 1608.

Publié par

Fondation d’une théologale à l’église paroissiale de Bas-en-Basset

Auteur : (abbé) THEILLERE

Résumé de l’article :
La fondation de cette prébende théologale est contenue dans le testament d’André Chanut, bachelier en théologie, chanoine et prévôt de l’église cathédrale de Sisteron, ancien prêtre habitué de l’église paroissiale de Bas-en-Basset (fait à Sisteron le 28 octobre 1622).
– Généalogie de la famille Chanut, depuis Michel Chanut, châtelain de Rochebaron en 1570.
– Prise de possession par Jean-André de la Garde, le 30 mai 1739.

Publié par

Revues et solde de gens d’armes dans le Velay au XVIe siècle

Auteur : Adrien LASCOMBE

Résumé de l’article :
– Le Monastier : Rôle de la montre et revue faite en la ville du Monastier, le 8 janvier 1591, à cinquante hommes de guerre à pied, français, en garnison pour le service du roi dans cette ville et château, sous la conduite d’Alexandre du Moulin, dit le Cadet du Pont, leur capitaine. Liste nominative.
– Montfaucon : Rôle de la montre et revue faite en la ville de Montfaucon, le 12 avril 1591, à trente hommes de guerre à pied, français, en garnison dans cette ville, sous la conduite du capitaine Cadet (Jean de Lestang). La compagnie reçoit 300 écus pour trois mois. Liste nominative.
– Polignac : Rôle de la montre et revue faite au château de Polignac, le 19 septembre 1594, à quarante-cinq hommes de guerre à pied, français, en garnison pour le service du roi dans le château, sous la conduite de Lucien du Poultre, dit Laborie, leur capitaine. Liste nominative. La compagnie est composée d’un capitaine qui reçoit mensuellement 33 écus et 20 sous, d’un sergent (8 écus), trois caporaux (5 écus), un tambour (5 écus), quatre mousquetaires (5 écus), trente-cinq arquebusiers (4 écus).

Publié par

Les Granges, commune de Bas-en-Basset

Auteur : (abbé) THEILLERE

Résumé de l’article :
Situé aux bords de Loire, le domaine des Granges s’étendait du ruisseau de Villeneuve au terroir de la Roche. Le corps de bâtiment, de forme carrée, ne comporte rien de vraiment remarquable si ce n’est une cheminée monumentale, dans la cuisine, qui a pour support deux magnifiques cariatides couronnées de fleurs. Le premier tenancier connu est Jehan Gironde, alias Gordonis. S’y succèdent ensuite les familles Olier (plus tard Duport), de Veyrines, dont sont données les généalogies.
Texte intégral de la fondation de la vicairie de Sainte-Anne dans l’église de Bas (12 janvier 1498).

Publié par

Gotescalc, évêque du Puy de 927 à 962

Auteur : H. FRAISSE (abbé)

Résumé de l’article :
Contexte d’un épiscopat de 36 ans au milieu du Xe siècle.
D’abord moine, puis abbé du Monastier-Saint-Chaffre, Gotescalc signe l’acte de donation de l’abbaye de Chanteuges à Saint-Julien de Brioude et consacre l’église Saint-Martin de Rosières. De son pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle (950) il rapporte une copie du traité de saint Ildefonse sur la Virginité Mariale. Il pose la première pierre de l’église Saint-Michel d’Aiguilhe (962) et meurt la même année.