Publié par

Deux autographes d’évêques du Puy

Auteur : L. CHALEYER

Résumé de l’article :
– Armand de Béthune, Monistrol, le 18 septembre 1702, au sujet de l’assassinat de l’un de ses serviteurs.
– Dans l’assemblée du clergé, tenue au monastère des Grands-Augustins de Paris, du 25 mars au novembre 1755, certains membres firent observer que, suivant les édits royaux combinés avec la Pragmatique et le Concordat, les églises paroissiales des villes closes ne devaient avoir pour titulaires que des ecclésiastiques gradués, c’est-à-dire investis au moins du titre de maître-ès-arts obtenu dans une université, ou qui eussent accompli trois ans d’étude en théologie, en droit canon ou bien en droit civil. Dans le cours de l’année 1756, les agents-généraux du clergé réclamèrent officiellement à tous les évêques leur avis sur la question.
– Tentative de définition de la ville murée, les nuances entre civitas, urbs, oppidum, domus, locus.
– Réponse de Mgr Lefranc de Pompignan au chancelier de France où l’on voit qu’en 1756 pour constituer une ville, il fallait, outre une enceinte propre au siège et à la résistance, certaines conditions tirées du nombre des habitants, de l’état des familles nobles et du caractère propre des fonctions curiales. Détails sur Le Monastier, Tence, Yssingeaux, Monistrol-sur-Loire, Montfaucon, Saint-Didier, Craponne-sur-Arzon, Saint-Paulien.