Posted on

Documents sur le Velay au XVIIIe siècle (1708-1709)

Auteur : Joseph DENAIS

Résumé de l’article :
A partir du premier registre des délibérations des trois commis du Velay [le représentant de l’évêque, le représentant du vicomte de Polignac, le maire du Puy] : – Paiement des officiers commandant les gardes bourgeoises du Velay pendant la peste de 1708 : les officiers et gardes établis aux passages de Pontempeyrat, d’Aurec, de Pont-Salomon et dans la ville de Saint-Didier n’ont pas été payés depuis quatre mois. Le vicomte d’Apchier, colonel et inspecteur des milices bourgeoises et gardes du pays de Velay, intervient auprès des trois commis, dans la salle de l’évêché. Les officiers concernés sont Monsieur du Bés, le chevalier d’Allier de La Fressange, Monsieur de Massard, Monsieur de Vinols du Bouschet. – Réclamation faite par le syndic du couvent des Jacobins du Puy, pour le paiement du loyer des Archives du diocèse (les registres et autres actes publics des greffes du sénéchal du Puy). – Précautions prises contre les voleurs de grands chemins qui enlevaient les grains autour du Puy (février 1709) : des détachements de la compagnie du régiment de »Boulé-infanterie » alors au Puy, «iront tous les jours de grand matin» à Brives, à Espaly, aux Cassot [La Malouteyre]. – Emprunt de 15 000 livres par les Etats du Velay, à l’effet de se procurer des semences et remédier à la disette des grains qui sévissait en 1709 : les blés «trémeaux», orges, fèves, pois, lentilles et avoine manquent à la campagne au moment des semailles. Devant l’urgence, les trois commis décident, le 15 mars 1709, d’un emprunt pour acheter des grains qui seront distribués dans les communautés. Mots-clés : épidémie ; disette.