Posted on

Une page d’histoire de La Brosse au XVIe siècle

Auteur : Antoine CHARREYRE (docteur)

Résumé de l’article :
Situé dans la paroisse de Tence, le château de La Brosse appartint à de puissantes familles. S’y succèdent les Mallet, Rochebaron-Usson, Semur, Lavieu, Clermont-Chaste, Caillebot La Salle.
– fondation, par Marguerite de Lavieu de Poncins, dans la chapelle Saint-Denis du château de La Brosse (31 mars 1522).

Posted on

Le rétablissement du Consulat au Puy (1343)

Auteur : Adrien LASCOMBE

Résumé de l’article :
Commission du 22 janvier 1343 donnée par le roi Philippe de Valois au bailli du Velay pour faire exécuter les lettres de rétablissement du consulat. Administration de la ville du Puy entre 1277, date de la suppression des droits communaux, et 1343, date où les habitants en obtiennent, contre paiement, la restitution. [Voir Tabl. VIII-105] Mots-clés : commune.

Posted on

Chartes inédites concernant l’histoire du Velay (deuxième série)

Auteur : Jean-Baptiste PAYRARD

Résumé de l’article :
Transcriptions de 18 chartes du XIIIe siècle (1209-1297) aux Archives Départementales de la Haute-Loire, dans les fonds de l’évêché, de Pébrac, de Saint-Agrève, de La Chaise-Dieu, de Doue.
24 – Ratification de diverses donations faites par le seigneur de Bouzols à la maladrerie de Brives (1209-1224).
25 – Des frères Prêcheurs (1220-1314)
26- Bulle du pape Innocent….
27 – charte de donation de Montlafait (Pébrac), XIIIe siècle.
28 – charte de P. de Goudet au sujet de l’appenderie de Taulhac (1252).
29 – bulle du pape Alexandre IV en faveur de l’hôpital, au sujet des enseignes de pèlerinage (1254).
30 – donation d’une maison, à la Saulnerie Vieille, à l’université des clercs d’Anis (1255).
31 – le prieur de Favernay demande à l’abbé de La Chaise-Dieu de nommer un nouvel abbé à Favernay (1266).
32 – Accord entre le prieuré Saint-Robert du Puy et la léproserie de Brives au sujet d’une vigne à Sinzelles (1266).
33 – Vente d’un jardin à Barlières, près du portail de Saint-Laurent, par les héritiers Murte (1268).
34 – Quittance par Guigo, seigneur de Saint-Didier, du paiement par l’évêque de Puy pour ses droits sur le château de Monistrol (1272).
35 – Pons Largier, clerc du Puy et curé de Coubon, reconnaît que le mur ou chambre qu’il a édifié à côté de sa maison du Puy est sis sur la terre de l’église Sainte-Agrève et promet de le lui reconnaître (1274).
36 – le vicomte de Polignac quitte à l’université des clercs du Puy la seigneurie de la villa de Bostz, du mas de Margassac et de Chauscles (Rosières).
37 – Jarenton, seigneur de Saint-Romain fait quittance à l’évêque du Puy de 400 livres tournois sur 1020 livres dues pour l’achat du château de Beaujeu, 153 livres moins 2 sous du second versement.
38 – au même, quittance finale (sauf 21 livres) (1282).
39 – au même, quittance finale (1282)
40 – reconnaissance et hommage-lige par Jaucerand Malet du château de Latour (Maubourg) à l’évêque du Puy (1290).
41 – clause du testament de Pierre, seigneur pour partie du château de Glavenas (1297).

Posted on

Notice sur la seigneurie et le château de Lespinasse (Haute-Loire)

Auteur :  ***

Résumé de l’article :
A environ un kilomètre du village de Saint-Beauzire s’élève le château de Lespinasse, ancienne demeure des seigneurs de ce nom. Il semble qu’Erard, premier du nom, originaire du bailliage de Sémur en Bourgogne, capitaine général des montagnes d’Auvergne en 1358, ait fait élever la grande tour carrée qui domine les autres parties du château construit vers 1450 par son petit-fils Louis de Lespinasse. Les descendants de cette famille, alliée aux Dauphin d’Auvergne, Chabannes La Palice, Langeac, Polignac, La Rochefoucault, le conservent jusqu’en 1620, date à laquelle terre et château sont vendus à Jean du Mas de Lodines. Une nouvelle vente les amène en 1626 dans la famille Arnauld d’où ils passent par héritage dans la famille Gueyffier.

Posted on

Documents concernant le chapitre de Brioude

Auteur : J. LACHENAL

Résumé de l’article :
Comptes des recettes et dépenses présentés en 1281 au Chapitre de l’église Saint-Julien de Brioude par ses bailes, Pons de Tonvic et maître Leobini, sur leur gestion de l’année écoulée. – Nombreuses notes : équivalences monétaires ou de mesures (muid, charge, pot, carte, pinte ; setier, carton, cartaranches, carte, coupe). Extrait d’un bail de la leyde du sel, du fer, du blé et du droit de brenage (1438) [à suivre]. Mots clés : comptabilité.

Posted on

Essai biographique et littéraire sur le baron de Talairat et la famille Gueyffier

Auteur : ESSAYST

Résumé de l’article :
Jean-François Gueyffier de Talairat (1766-1850) est né à Brioude dans une famille de notables qui semble trouver son origine, au XIVe siècle, à Bessettes, commune de Chastanier, dans le canton de Langogne (Lozère). Officier municipal et procureur de la commune de Brioude en 1791, président du tribunal criminel du département de la Haute-Loire en 1798, il est élu Conseiller Général en 1815. A partir de cette année, et jusqu’en 1848, il est à différentes reprises maire de Brioude. Louis XVIII le fait baron (1819), chevalier de la Légion d’Honneur (1821). Poète à ses heures, il laisse des écrits rares et bien incomplets : une œuvre faite de fragments en prose, de pièces détachées, de courts poèmes, d’impromptus et même de madrigaux, ainsi qu’une « Notice historique sur l’église et le Chapitre de Brioude » (1829). En relations avec les cercles littéraires de son temps, il traverse, sans véritables états d’âme, six régimes politiques différents. Généalogies, approches bibliographique et critique, une lettre d’Emile Deschamps, complètent cet essai.