Publié par

Essai biographique et littéraire sur le baron de Talairat et la famille Gueyffier

Auteur : ESSAYST

Résumé de l’article :
Jean-François Gueyffier de Talairat (1766-1850) est né à Brioude dans une famille de notables qui semble trouver son origine, au XIVe siècle, à Bessettes, commune de Chastanier, dans le canton de Langogne (Lozère). Officier municipal et procureur de la commune de Brioude en 1791, président du tribunal criminel du département de la Haute-Loire en 1798, il est élu Conseiller Général en 1815. A partir de cette année, et jusqu’en 1848, il est à différentes reprises maire de Brioude. Louis XVIII le fait baron (1819), chevalier de la Légion d’Honneur (1821). Poète à ses heures, il laisse des écrits rares et bien incomplets : une œuvre faite de fragments en prose, de pièces détachées, de courts poèmes, d’impromptus et même de madrigaux, ainsi qu’une « Notice historique sur l’église et le Chapitre de Brioude » (1829). En relations avec les cercles littéraires de son temps, il traverse, sans véritables états d’âme, six régimes politiques différents. Généalogies, approches bibliographique et critique, une lettre d’Emile Deschamps, complètent cet essai.