Posted on

Charte de fondation du prieuré de Saint-Pierre-Eynac (1070)

Auteur : J. DUCHAPRE

Résumé de l’article :
Le 16 avril 1369, deux notaires se présentent à la porte du château de Chapteuil. Ils exposent à Pons, seigneur du lieu et d’Eynac que Bertrand [de La Tour], évêque du Puy, les envoie pour prendre copie du titre de fondation du prieuré de Saint-Pierre-Eynac conservé dans son chartrier. Pons ayant accueilli favorablement leur demande, ils transcrivent ce document du 1er mars 1070 par lequel Dragumet, seigneur de Chapteuil et d’Eynac fonde un prieuré perpétuel dans l’église de Saint-Pierre-Eynac, voulant qu’il soit desservi par une religieux de l’ordre de saint Benoît ainsi qu’un cloîtrier du même ordre. Il donne la nomination, la destitution du prieur comme aussi la garde du prieuré à l’abbé de La Chaise-Dieu. Parmi les témoins, Pons de Beaumont. Analyse de la charte et transcription intégrale. [J. Duchapre est un des pseudonymes de Jean-Baptiste Payrard].
[cet acte est considéré comme suspect : Urbain II ne monte sur le trône pontifical qu’en 1088. Voir Bibliothèque de l’Ecole des chartes, année 1872, volume 33, n° 1, p. 621]