Posted on

Notre-Dame du Puy et la roue de Limoges

Auteur : Jean-Baptiste PAYRARD

Résumé de l’article :
Article de l’abbé Lecler paru dans la Semaine Religieuse du diocèse de Limoges : Une chapelle en l’honneur de Notre-Dame du Puy est attestée dans la cité de Limoges en 1226. Une confrérie du même nom est signalée quelques années plus tard (1274). Victimes de nombreux malheurs, et en particuliers d’épidémies, en 1461, les habitants sollicitent l’aide de la «bonne Dame du Puy» en lui offrant une roue de cire. Médicis relate l’arrivée de cette roue par la porte des Gras et les effort des enfants et des adultes pour la hisser jusqu’à la cathédrale. Mention d’un orfèvre originaire de Limoges, François Guibert, installé au Puy. [Gimbert, calice de l’église de Tailhac, et Tabl. VI, p. 569]. Autres exemples de dons d’une roue de cire, en 1183 à Limoges, en 1336 à Paris.