Posted on

Extinction de la coseigneurie du roi sur la ville du Puy par la vente de la seigneurie d’Arzon

Auteur : Jean-Baptiste PAYRARD

Résumé de l’article :
Une minute du protocole de Jean de Lafont, notaire au Puy, relate comment Henry de Maupas du Tour, évêque du Puy, se procure l’argent nécessaire au rachat du domaine royal sur la ville (paréage de 1307) : Hugues Pradier, baron d’Agrain, seigneur de Monts, de Le Betz, conseiller du roi et magistrat, achète pour 12 000 livres la terre et seigneurie d’Arzon.
– texte de la vente, passée dans le palais épiscopal, le 18 mai 1645