Posted on

Seigneurie de Lignon-en-Velay de 1027 à 1793

Auteur : H. FRAISSE (abbé)

Résumé de l’article :
Situé à un emplacement stratégique, à l’embouchure de la rivière du même nom, le château de Lignon, dont il ne reste que quelques ruines, était le centre d’un assez vaste mandement qui, au XIIIe siècle, s’étendait sur les lieux de Cublaise, Saint-Julien, Les Chabanneries dans la paroisse de Saint-Maurice ; la Roche, la Garde, Pouzols et le Regard dans la paroisse de Monistrol ; Trevas, La Chanal et les Rioux dans celle des Villettes ; et peut-être sur la vallée de Confolent, jusqu’au Ramel. Ses premiers seigneurs, les Sies ou Scie, sont mal connus. On rencontre ensuite la famille dauphinoise des Roussillon d’Anjo, la famille de Mitte de Mons et celle de Chateauneuf-Rochebonne ; puis les Thorrenc, au XVIe siècle, l’amènent par mariage aux Beaumont-Rochemure. Ceux-ci le vendent vers 1672 à Jacques de Fay. Son histoire est dès lors liée à celle de la baronnie de La Tour-Maubourg.