Posted on

Chartes inédites concernant l’histoire du Velay

Auteur : Jean-Baptiste PAYRARD

Résumé de l’article :
Transcriptions de 23 chartes des XIIe siècle et XIIIe siècle (1130 à 1247) aux Archives Départementales de la Haute-Loire, dans les fonds de Saint-Georges du Puy, de l’Université Saint-Mayol, du Chapitre, de Saint-Agrève, de Saint-Pierre-le-Monastier, de l’abbaye de Bonnefoy.
1 – Don de la dîme d’Alleyrac au chapitre de Saint-Georges du Puy (1130).
2 – Maurice d’Issandolanges, chanoine du Puy, fait don à l’église Saint-Georges d’une rente à percevoir sur le moulin Batifoulier près d’Aiguilhe. [nombreux témoins] (1191). [A.D.H.-L., G.377] 3 – Donation faite par Guillaumette de Cissac et de Courteuge [Saint-Just-près-Brioude],à l’Université, des trois-quarts d’une maison sise au Puy, rue de la Traverse, lesquels provenaient de la succession paternelle et lui avaient été adjugés par sentence de Raoul, abbé de Brioude. (1201). [A.D.H.-L., G.246/1] 4 – Don par Guillaume Parpoils, clerc, à Sainte-Agrève, de maison et jardin sis dans le terroir de Sainte-Agrève et qui jouxtent la maison de Gérard, clerc de Baissac, et celle de Pons Pagan (1209).[A.D.H.-L., G.515/2] 5 – Donation par Geoffroy de Félines, clerc, à l’Université de tous les droits et biens qu’il possède dans la vallée du Puy [Rebuzat, Sarpoller, Borne, Couchat, Charnier, pont d’Estrouilhas], sauf ce qu’il a au Riou (1213)[A.D.H.-L., G.246/2] 6 – Dans l’église Saint-Jean, Pétronille, veuve de Peloux, et ses filles, vendent à l’Université (Saint-Mayol) 55 sous du Puy de cens qu’elle perçoivent sur des tables qui sont devant la porte Saint-Laurent. Bertrand de Chalencon, abbé de Séguret, consent à l’acte (1216, n. st.). [A.D.H.-L., G.249/1 ; document signalé manquant par Delcambre].
7 – Vente par Bonet “Lo Chapus”, à l’abbaye de Doue, de maisons qu’il a dans le terroir de Saint-Vosy (1215).
8 – Vente par Pons de Chapteuil, à Saint-Agrève, de la terre de Lavieu, sise au terroir de Saint-Agrève. Jarentone, sa femme, ainsi que Guillaume Jourdain, Pierre de Fay et Jarente de Chapteuil ratifient cette vente, dont S. abbé de Séguret, se porte garant (1218). [A.D.H.-L. G.521] 9 – Héracle, fils de Pons et Miracle de Montlaur, donne en aumône perpétuelle à la chartreuse de Bonnefoy, pour le salut de son âme et de celle de ses parents, pour faire un repas annuel le jour de la Toussaint, tous les droits qu’il possède à Freycenet-Lacuche. Il confirme la donation faite par son père de l’alleu du mas de la Sainaire, et celle faite par sa mère à Collances et à Deux-Rabes (1220).[A.D.H.-L., 66H 9]. [cette charte a été éditée par J.-L. LEMAITRE, “Cartulaire de la chartreuse de Bonnefoy”,CNRS, 1990, n° 45].
10 – Arrigos vend à la chartreuse de Bonnefoy le mas de Bertrandenc à Deux-Rabes et reconnaît avoir reçu pour cela 60 sous, dont il se tient pour payé. Si le mas a une valeur supérieure, le surplus restera acquis en aumône à la chartreuse. Pons de Solignac est fidéjusseur de cette donation (1222). [A.D.H.-L., 66 H 19]. [Cette charte a été éditée par J.-L. LEMAITRE,”Cartulaire de la chartreuse de Bonnefoy, CNRS, 1990, n° 56].
11 – Donation par Guigon de Glavenas, chevalier, et Guillaume son fils, à la collégiale Saint-Agrève, du droit de paroisse sur le terroir de Chastel-Ayraud (1224). [A.D.H.-L., G.544] 12 – Vente par Astafort, damoiseau, à la collégiale Saint-Georges, de tous ses droits sur le terroir de Chassende ; l’évêque Etienne de Chalencon ratifie cette vente (1225). [A.D.H.-L., G.367. Ratification : G.386].
13 – Vente consentie par l’évêque Etienne de Chalencon, au profit de l’Université, de sa part sur les droits de luminaire de l’église cathédrale du Puy (1229 n. st.).
14 – Pons, vicomte de Polignac, fait abandon à la maladrerie de Brives de divers droits seigneuriaux (1230) [A.D.H.-L., H… Edité par Jacotin, “Preuves de la maison de Polignac”, t.I charte 117].
15 – Transaction entre Saint-Georges et Raoul de Mirmande par laquelle ce dernier concède à la collégiale l’entière dîme de diverses propriétés à Chassende (1230). [ A.D.H.-L., G.367] 16 – Testament de Pons Artaud (1232).
17 – Guillaume Garnier et Bénédicte, fille d’Etienne Benoît, font donation à l’Université d’une maison sise rue Séguret, au Puy (1232). [A.D.H.-L., G.246/3] 18 – Transaction entre l’Université et le prieuré de Saint-Pierre-le-Monastier du Puy, fixant à 50 livres les droits dus audit prieuré pour certains anniversaires (liste) (1234, n.st.). A.D.H.-L. G.258] 19 – Cession faite par l’évêque Bernard de Montaigu à l’Université de ses droits d’offrande sur l’autel de la Croix de l’église cathédrale, afin d’assurer la célébration des anniversaires jadis fondés par ses prédécesseurs Robert de Mehun et Odilon de Mercoeur. Antérieurement à cet acte, ces fondations étaient assurées à l’aide des revenus du péage de Charbonnier, près de Cayres, et de cens perçus à Roche-Arnaud et à Sainte-Sigolène (1236). [A.D.H.-L., G.213/2] 20 – Testament de Guillaume de Servissac (1236).
21- Jorius de La Voûte, chevalier, et sa femme Guicharde vendent à l’Université le lieu du Bosc et le manse appelé Margasac [cne de Rosières]. Fidejusseur : Hugues de Loudes (1239). [A.D.H.-L., G.249/3] 22 –
23- Abandon par le chapitre Saint-Georges à celui de Saint-Agrève des droits de paroisse sur une maison sise au Puy, rue des Portes, et appartenant à Pierre Gasc, clerc (1247). [A.D.H.-L., G.544]